Les Expéditions annuelles

Les programmes des expéditions de recherches scientifiques et participatifs d’Expédition MED sont mis en œuvre lors d’une circum-navigation séquentielle autour de la Méditerranée :

Chaque année une zone est étudiée. Entre 2010 et 2013, l’objectif a été de quadriller le courant liguro-provençal dans la zone franco-italienne, en englobant la Corse. Puis, en 2014, le pourtour sud du bassin occidental a été échantillonné dans son ensemble et en 2015, nous avons accentué nos prélèvements en zone franco-italienne de la mer liguro-Provençale. La campagne 2016 a pour objectif d’étudier la distribution des microplastiques dans la colonne d’eau et leurs interactions avec le plancton dans le sanctuaire Pélagos. Après la première campagne réalisée en 2017 sur la plastisphère en mer Adriatique, les campagnes 2018 et 2019 ont poursuivies cette étude des communautés microbiennes colonisant les déchets plastiques et les potentiels organismes pathogènes pouvant provoquer des dommages biologiques aux cétacés. Depuis 2020, avec le nouveau bateau d’Expédition MED « Le Bonita », les expéditions annuelles se poursuivent dans le cadre du programme « Vigieplastic Méditerranée ».



Les expéditions maritimes de 2010 à 2022

2022 : La campagne embarquera durant les six semaines de navigation une soixantaine de personnes composée de marins, de scientifiques et d’éco-volontaires.
Cette expédition se déroulera entre juillet et août dans le bassin Occidental Ouest Méditerranéen avec le bateau de l’association « Le Bonita ».
Plus d’infos et s’inscrire pour l’éco-volontariat


2021 : La campagne s’est appuyée sur le nouveau programme d’Expédition MED « Vigieplastic Méditerranée ».
La mission a contribué au développement des nouveaux protocoles de recherche scientifiques et participatifs avec le laboratoire citoyen pour une meilleure connaissance de la pollution plastique en Méditerranée.
Le rapport de campagne


2020 : Campagne test des nouveaux protocoles du programme « Vigieplastic Méditerranée » (programme allégé, année du Covid,).
Plus d’infos


2019 : L’objectif de la campagne était
de poursuivre l’étude sur l’abondance et le type de
particules plastiques flottantes en Méditerranée
étudier les communautés microbiennes (algues, invertébrés microscopiques) qui forment un biofilm à la surface des débris plastique, ce que l’on appelle la « plastisphère » initier un programme d’étude sur les bactéries de la plastisphère et évaluer leur éventuelle capacité à dégrader différents types de polymères plastiques.
Le bilan de la campagne




2018 : Après la campagne sur l’inventaire de la plastisphère en 2017, le programme « Pelagos plastic free » en 2018 a été d’évaluer les risques d’exposition des baleines du sanctuaire Pelagos à la Plastisphere*. « Les grandes espèces qui s’alimentent par filtrage du plancton telles que la baleine commune (Balenoptera physalus) ingèrent par la même occasion, des microplastiques ».
Rapport de campagne


2017 : Après plusieurs années de campagnes dans le bassin occidental méditerranéen, le programme scientifique 2017 aura pour objectif d’étudier la distribution des microplastiques dans le bassin Oriental. Un nouveau programme scientifique sur la plastisphère et nous poursuivrons le programme biodiversité, santé et environnements avec l’inventaire des insectes et plancton volant en mer Méditerranée.A la découverte de la Plastisphère, un nouvel écosystème inquiétant !
Le rapport de campagne


2016 : La campagne a eu pour objectif d’étudier la distribution des microplastiques dans la colonne d’eau et leurs interactions avec le plancton dans le sanctuaire Pélagos. Nous poursuivrons l’étude du plancton aérien, ces organismes qui se laissent dériver dans les masses d’air, notamment au-dessus des mers et des océans.
Le programme 2016


2015 : L’expédition a débuté le 27 juin au départ de Fiumicino (Nord de Rome) avec une météo idéale qui a permis des prélèvements sur 100 % des points d’échantillonnages et d’alimenter les différents projets embarqués avec 35 premiers échantillons sur les deux premières semaines. Le programme 2015
Le rapport de la campagne 2015


2014 : Campagne solidaire avec les pays de la rive sud.
Le Laboratoire Citoyen des sciences participatives de l’Expédition MED poursuit sa traque aux déchets
plastiques pour sa cinquième année consécutive dans le Bassin Méditerranéen SUD Occidental.
Le programme scientifique axé sur cette pollution par les déchets plastique s’étoffe de nouveaux protocoles.
Rapport d’activité 2014 avec le bilan de la campagne solidaire


De 2010 à 2013 : Expédition MED à réalisée les premières campagnes de recherches scientifiques et environnementales sur la pollution plastique en Méditerranée. Ce programme à mobilisé une équipe de chercheurs issus d’une dizaine de laboratoires universitaires Français et Européens. NOS MISSIONS :
1) ÉTUDIER l’abondance et la dangerosité des microfragments de plastique qui dérivent en Méditerranée, s’y accumulent et menacent l’équilibre de la biodiversité marine.
2) SENSIBILISER les populations aux méfaits du plastique en mer, et à la nécessité de réduire nos déchets en amont.
3) UTILISER nos campagnes embarquées pour réaliser également une collecte de données spécifiques à l’échelle du bassin méditerranéen sur la biodiversité marine (plancton, méduses, algues…).
Le programme et le rapport 2010/2013